physiologie

La physiologie

Plans d'entraînements et filières energétiques

Notions élémentaires de physiologie.

La physiologie étudie le rôle, le fonctionnement et l’organisation mécanique, physique et biochimique des organismes vivants. Cette science étudie  également les interactions entre un organisme vivant et son environnement.

Les incidences de l’activité physique sur le système cardio-vasculaire sont:

A court terme, on constate une augmentation du débit cardiaque. La fréquence cardiaque augmente elle varie en fonction de l’intensité de l’effort, le volume d éjection systolique augmente (augmentation de la puissance des contractions cardiaques). Au cours de l’exercice, il y a une augmentation de la température et du taux de CO2 au niveau des muscles ce qui provoque une vasodilatation des artérioles et augmente de débit sanguin.

A long terme, le coeur se modifie (si activités physiques pratiquées régulièrement). Les cavités augmentent de volume; le sportif a une diminution de sa fréquence cardiaque de repos. Il y a une augmentation de l’épaisseur des parois et des cavités. Les contractions sont plus puissantes. Le temps de récupération ou de retour du pouls à la normale sera plus court que chez le sédentaire. La fréquence cardiaque au repos diminue.

 

Zones de fréquences cardiaques d’entraînement

Fréquence cardiaque ciblée

Phénomènes physiologiques

Objectifs

Zone 1

55 à 65% de la Fc max

Utilisation des graisses.

Intensité de travail faible. Zone aérobie.

Débutants, rééducation, perte de poids et de tissus adipeux

Zone 2

65 à 75% de la Fc max

Utilisation des graisses et sucres.

Renforcer son cœur, amélioration de la puissance aérobie.

Zone 3

75 à 85% de la Fc max

Utilisation des sucres.

Augmentation de l’endurance et de la capacité d’utilisation de l’oxygène au niveau des muscles

Zone 4

Athlètes performants

85 à 90 % de la Fc max

Zone anaérobie.

Production d’acide lactique, zone de douleurs, crampes.

Athlètes performants, phases d’entraînements en puissance

Zone 5

Danger

90% à 100% de la Fc max

Etat de manque d’oxygène. Dépassement du seuil anaérobie.

Sportifs de haut niveau, zone dangereuse, risques d’accidents

 

La Fc max (fréquence cardiaque maximale) de chaque individu, se calcule théoriquement en fonction de l’âge (220 – notre âge). Elle ne dépend pas de notre degré d’entraînement.

Les cardio-fréquencèmetres intègrent une panoplie de mesures et informations enregistrées sur micro-ordinateur ou autres supports informatiques mobiles (montres, tablettes..). Ils se portent au poignet et sont munis une ceinture avec capteurs. Ils matérialisent les enregistrements relevés par des courbes, des graphiques.

La forme de travail, l’intensité et l’activité vont varier selon les objectifs que l’on se fixe et le niveau initial de sa condition physique, d’où l’importance de faire un bilan de condition physique avant de commencer. Dans un objectif minceur, les séances devront être une durée conséquente (au moins 40 minutes) à raison de trois fois par semaine pour une intensité de travail faible.

test effort aerobieLes filières énergétiques (transfert énergie dans le corps):

Le muscle a un rôle moteur du fait de sa propriété contractible. La contraction musculaire est le résultat de la transformation énergie chimique en énergie mécanique. L’énergie chimique nécessaire à la contraction (glissements des filaments actine sur les filaments de myosine, résulte de l’action de l’influx nerveux qui casse la molécule A.T.P. pour la dégrader en A.D.P. et 1 P.

L’énergie ainsi libérée est utilisée dans la contraction musculaire.

Le problème est que les muscles ne contiennent qu’une faible quantité A.T.P. donc pour reconstituer et resynthétiser la molécule A.T.P. à partir de l’ A.D.P. et du P, il faut apporter de l’énergie. Cette énergie sera fournie par des matières organiques qui varient en fonction du travail musculaire.

L’ A.T.P. est re-synthetisée selon trois filières différentes qui dépendent de l’ INTENSITE et de la DUREE de l’exercice.

  • L’incidence sur les muscles : tonification, musculation.
  • Tonification : meilleure locomotion et posture.
  • Musculation : développement du système musculaire.
Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...
LIRE AUSSI CET ARTICLE :  Activités physiques et sportives

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.