zen-femme-L

La préparation mentale du sportif

Plans d'entraînements et filières energétiques

Le coaching, ce mot n’est pas nouveau dans le domaine sportif. A l’origine, le terme remonte au XVème siècle en Hongrie. Il a donné dans notre langue  le « coche » c’est à dire une voiture de transport tirée par des chevaux. Quand il’désigne le cocher, il a pour synonymes: guide, accompagnateur, et par extension: entraîneur, conseiller, formateur.

Ainsi, le coach est un professionnel de la relation d’accompagnement. Les instituts internationaux de formation au coaching, proposent dès lors, une approche métier.

En France ce terme a été dévolu longtemps à l’entraîneur physique. Ce dernier s’occupait avant tout du corps. Nombreux sont maintenant les entraîneurs ayant compris que « le mental est tout puissant sur le corps ». Beaucoup d’entre eux se forment donc aux techniques de communication et de changement destinées à l’accompagnement des sportifs.

Bien que les approches du coaching soient diverses, nous répondrons aux quelques grandes interrogations suscitant un intérêt pour le monde sportif :

Quelles sont les techniques utilisées ?

Les techniques de communication et de changement utilisées par les coachs sportifs sont principalement :

  • La sophrologie.

  • La Programmation Neuro-Linguistique.

  • L’hypnose et l’hypnose Ericksoniènne.

  • L’analyse transactionnelle.

  • La gestalt.

La sélection d’outils par le coach n’est pas exhaustive et sera fonction de la demande et des besoins du sportif. La plupart des outils ci dessus permettent la mise en œuvre d’une approche orientée vers des solutions et donc d’une efficacité à court ou moyen terme.

Par ailleurs, le coach conduit le sportif vers une autonomie dans l’exploitation de ses ressources. Ainsi par exemple, les exercices sophrologiques ou d’auto-hypnose permettent aux sportifs d’atteindre seuls et progressivement les états de performance recherchés.

coaching

Quels sont leurs objectifs ?
  1. La clarification des projets et la définition des objectifs.

Le rôle du coach est d’accompagner le pratiquant dans son projet. Il contribue à la mise à jour des objectifs successifs qui conduisent le sportif à l’excellence et à la performance. Les objectifs doivent être positifs et réalisables, ils ne sont pas forcement « réalistes ». Ainsi, le coach guide bien plus le sportif à la découverte de ses potentiels, qu’il ne le conseille effectivement.

  1. L’élaboration des stratégies, des tactiques et des plans d’actions.

LIRE AUSSI CET ARTICLE :  LE SQUAT - Notions Générales

Face à une difficulté, nous avons toujours plusieurs possibilités. Or, lorsque qu’un savoir-faire ne fonctionne pas, nous pensons, souvent, que cela va fonctionner en insistant, plus fort, plus longtemps… nous faisons alors, un peu plus de la même chose. La mission du coach est, ici, d’ouvrir les possibles, de permettre au sportif de sortir des sentiers battus pour trouver ses propres stratégies d’excellences. Il élabore avec lui les différentes étapes nécessaires. Il révèle et installe les processus utiles à l’atteinte de l’objectif. Il permet ainsi, de faire mieux ce que nous faisons déjà bien ou d’inventer de nouvelles manières de fonctionner.

  1. Le développement et l’optimisation des ressources conscientes et inconscientes.

coaching

L’augmentation du niveau de performance dans les domaines choisis:

Cette ouverture des possibles nécessite l’accès à notre immense réservoir d’apprentissages inconscients dans lequel, nous pourrons découvrir d’extraordinaires ressources enfouies et insoupçonnées. Le coach par sa panoplie d’outils et ses capacités relationnelles facilite l’accès à ces savoir-faire ou à ces savoir-être. Il favorise les transpositions utiles de certaines ressources d’un domaine à un autre.

  1. L’aménagement des relations efficaces et épanouissantes.

La conciliation des équilibres personnels, sportifs, professionnels.

Le coach s’intéresse au maintien et au développement des équilibres relationnels du sportif. Les différentes relations dans l’environnement sont prises en compte : famille, amis, sportifs, entraîneurs, adversaires…

Les grands équilibres doivent être respectés. Ceux-ci sont propres à chacun, aussi s’agit-il’de les mettre à jour et d’accompagner leur harmonisation.

Par ailleurs, le coach optimise la communication interne, celle que le sportif entretient avec lui-même. Le monologue interne négatif vient dans bien des épreuves contribuer au stress et à l’échec en parasitant le comportement, au détriment de la motivation et de la réussite.

coaching

Comment agissent-elles et que peut-on véritablement en attendre ?

Brièvement nous pouvons dire que les différentes actions entreprises par le coach vont agir sur :

  • Les modes et processus de pensée
  • Les états émotionnels, le vécu
  • Les comportements

Ces actions vont provoquer les changements utiles au sportif en :

  • Modifiant sa perception du monde et de lui-même.
  • Optimisant l’accès à ses ressources conscientes et inconscientes,
  • Développant positivement sa capacité de communication interne et externe.

-Le sportif passe par les stades successifs suivant :

LIRE AUSSI CET ARTICLE :  La Grossesse et les activités physiques

Inconsciemment incompétent: Il ne sait pas quelle compétence lui manque pour atteindre l’objectif.

Consciemment incompétent: Il sait ce qu’il’faut développer.

Consciemment compétent: Il réussit avec concentration en appliquant un savoir-faire.

Inconsciemment compétent : Il réussit simplement en laissant faire ou comme si quelque chose en lui savait faire C’est le « lâcher prise », la voie de l’excellence, tout y est tellement plus facile !

coaching

Quelles sont les modalités et le rythme des séances ?

La plupart des coachs fonctionnent par entretien. Ces entretiens se déroulent habituellement suivant le sport et la nature du travail à accomplir, au cabinet du coach ou sur le lieu de la pratique.

Ceux-ci peuvent être ponctuels, afin de régler des difficultés ou s’inscrire dans le cadre d’un suivi de carrière sportive. Dans ce deuxième cas un travail’de fond peut être entrepris, au rythme d’une consultation par semaine ou par quinzaine.

Le coaching est également de plus en plus pratiqué par téléphone ou par mail. Pour ma part, je suis (coach) plusieurs sportifs par un échange de mails réguliers. Ainsi nous convenons de nous rencontrer, en fonction de nos déplacements, uniquement pour les difficultés l’imposant. Cette pratique offre une grande souplesse de fonctionnement pour chacun.

oooOooo

Le coaching s’adresse à tout sportif quelque soit son niveau. Il permet d’harmoniser nos ressources. Quelques séances suffisent à transformer notre pratique sportive pour qu’elle devienne une véritable activité d’expression et d’épanouissement. Le changement est souvent bien plus rapide que l’on ne le suppose, il nécessite aucun effort surhumain et encore moins de souffrance. Il ouvre sur un plaisir sans cesse renouvelé dans la pratique de son sport favori.

Manuel AGUILA pour INFOGYM.COM

Coach sportif, Programmation Neuro-Linguistisue, Sophrologie Caycédienne, Hypnose Ericksoniènne.

Rating: 3.8. From 3 votes.
Please wait...

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.