grossesse

La Grossesse et les activités physiques

Rating: 4.5. From 2 votes.
Please wait...
Plans d'entraînements et filières energétiques

La femme enceinte à un rôle difficile à tenir car en plus de sa grossesse elle doit s’occuper des tâches quotidiennes et parfois même de son travail.

De plus, son apparence physique change au fur et à mesure des mois.

grossesse et sportDu fait de la grossesse, les particularités biologiques sont difficiles à assumer: augmentation du poids, déplacement du centre de gravité vers le bas et donc une augmentation des contraintes vertébrales, des modifications hormonales qui ont pour but augmenter la mobilité articulaire (périnée, amphiarthroses..).

Sur le plan physique il faudra s’attendre à des séquelles localisés surtout au niveau de la poitrine, du ventre, des cuisses, des fesses et de la peau. On constate en effet après l’accouchement une accumulation adipeuse, un ramollissement, des vergetures, une fonte des muscles etc..

Pendant la période de gestation, il faudra prendre un certain nombre de précautions. Généralement éviter tout travail trop intense long ou violent ou entraînant trop de fatigue. De plus il est assez souvent conseillé de ne pas faire des exercices de cardio-training qui soulèvent le corps (course à pied), par contre préférer ceux qui se font en décharge (vélo, natation sur le dos). Ne pas hésiter à consulter un spécialiste au moindre signe suspect. Toujours avoir à l’esprit que les risques hypothétiques et les bénéfices théoriques de l’activité physique sont partagés, parfois de façon inégale, entre le fœtus et la mère.

grossesseNous venons de dire que la grossesse et l’accouchement laissent sur le corps des mamans bien souvent des séquelles dommageables mais une bonne préparation physique peut atténuer beaucoup de ces séquelles si l’on prend un soin tout particulier à établir et réaliser un programme entraînement physique.

Cette culture physique prénatale sera reproduite un mois environ après l’heureux événement. Elle consiste en une série exercices visant à faire travailler les muscles du dos et de la poitrine, les muscles adducteurs, les muscles fessiers, les cuisses, les abdominaux.

grossesseAprès l’accouchement, observer un repos de plusieurs semaines afin de favoriser la cicatrisation. Ensuite, une kinésithérapie est recommandé afin de rééduquer le périnée. Il s’agit un petit muscle mis à rude épreuve pendant la grossesse qui doit récupérer souplesse et élasticité. Après le premier mois, il faudra faire des étirements des muscles de la chaîne postérieure ainsi qu’une re-tonification de la sangle abdominale. Ce n’est que deux mois après l’accouchement qu’il faudra reprendre progressivement une activité normale.

L’alimentation des femmes enceintes devra couvrir les besoins du fœtus et de la mère. Elle devra aussi prévenir la fatigue, l’anémie, l’excès de poids ou bien la décalcification. L’hygiène alimentaire devra être rigoureuse. Il en sera aussi de même pour l’alimentation du nourrisson et de l’enfant car il faudra alors couvrir les dépenses énergétiques particulières à l’enfance et les besoins pour la croissance. Le diététicien et le nutritionniste pourront vous aider, ne pas hésiter à les consulter.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.

wpDiscuz