variation-du-poids

Contrôler les Variations du Poids (1° partie)

Les eaux minérales sont à consommer sans modération, ou presque.
Electrostimulation musculaire

Apprendre à contrôler les variations du poids de corps est une approche plus facile qu’il n’y parait. Nous allons essayer de simplifier le problème et de le rendre plus compréhensible.

variation-du-poidsPerdre du poids, suivre un régime, brûler les graisses, produits miracles…

Quotidiennement nous sommes confrontés à ce genre de sollicitation, sans savoir réellement comment y répondre.

De plus, appréhender ce problème peut apparaître tout de suite rébarbatif, tant la terminologie (vocabulaire) diététique peut paraître est complexe, les méthodes pas toujours sérieuse ou l’organisation des repas fastidieuse. Nous allons donc essayer de simplifier le problème et de le rendre compréhensible par tous.

variation-du-poids

L'évolution du poids dépend de ce qu'on appelle le bilan énergétique :

1. Si on dépense autant énergie que l’on a ingéré »»» Le poids est stable.

2. Si on dépense plus énergie que l’on a ingéré »»» Le poids diminue.

3. Si on dépense moins énergie que l’on a ingéré »»» Le poids augmente.

Il y a donc deux choses à contrôler pour maîtriser son bilan énergétique, la quantité d’énergie ingérée et sa dépense énergétique.

variation-du-poids

Contrôle de la quantité énergie ingérée :

En ce qui concerne ce que l’on doit manger, il faut savoir qu’il y a un minimum vital. On l’appelle le métabolisme de base, il est indispensable pour le bon fonctionnement des nos organes :

  • 1- Femmes :

1-a Entre 18 et 30 ans

0,0615 x poids (kg) + 2,08 MJoules/jour*

1-b Entre 30 et 60 ans

0,0364 x poids (kg) + 3,47 MJoules/jour*

  • 2- Hommes :

Entre 18 et 30 ans

0,0640 x poids (kg) + 2,84 MJoules/jour*

Entre 30 et 60 ans

0,0485 x poids (kg) + 3,67 MJoules/jour*

( *Conversion en Kcal : 1000 Kcal= 4184 Kjoules = 4,2 MJoules )

  • Maintenant, il faut composer nos repas, et nous disposons de 3 types de composants :

– Les protéines.

– Les glucides.

– Les lipides.

  • Le tout étant de savoir comment les doser pour contrôler les variations de son poids de corps et éviter les excès :

A) Si on utilise des protéines en excès l’organisme réagira rapidement en métabolisant « détruisant » ce surplus.

Si l’apport en protéine est insuffisant, il s’ensuivra une diminution de la masse musculaire (qui est pourtant vitale).

B) Si on utilise les glucides en excès, l’organisme réagira en produisant de l’insuline pour réguler le taux de sucre dans le sang.

Si l’apport en glucides est insuffisant, problème d’hypoglycémie, faiblesse.

C) Si on utilise les lipides en excès, l’organisme ne stimule pas leur oxydation et malheureusement ils seront captés par les cellules adipeuses.

  • Il faut également connaître l’effet rassasiant de ces aliments :

– Les protéines »»» Grand effet rassasiant

– Les glucides »»» Effet rassasiant

– Les lipides »»» Faible effet rassasiant

Il est donc difficile de faire un excès de glucides, car on aura rapidement la sensation d’être “plein” ; alors qu’il est très facile de faire un excès de lipides comme tremper son pain dans la sauce à plusieurs reprises ou grignoter beaucoup de chips.

Pour éviter de prendre du poids ou pour stabiliser, contrôler votre diététique en essayant de limiter les apports en graisses (privilégier les graisses végétales aux graisses animales), manger des pâtes ou riz, c’est votre source énergie pour les activités physiques (mais en quantité raisonnable), prendre de la viande maigre ou du poisson, qui vous permettront de garder des muscles toniques. Suivez également votre intuition, faites ce qui vous semble le plus judicieux.

Suite de l’article

Rating: 3.0. From 3 votes.
Please wait...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.

wpDiscuz