abdominaux2

Electrostimulation musculaire

Contrôler les Variations du Poids (1° partie)
Les objectifs sportifs dans la pratique

Avec cette méthode d’entraînement des muscles, mettez vous au courant.

Cette méthode d’entraînement par electro-stimulation des muscles, s’est montrée très efficace sur le plan clinique.

 Electrostimulation Accessoires Il s’agit une technique (électro stimulation) qui a été mise au point il y a quelques années par des chercheurs et qui consiste à solliciter artificiellement la contraction musculaire. Actuellement, de nouvelles méthodes ont été mises au point par les fabricants afin de travailler le maximum de zones corporelles différentes ainsi que les chaînes articulaires complètes. De plus, on emploi désormais des courants qui sont plus “agréables” au niveau des sensations ressenties au cours une séance électrostimulation (utilisation de courants rectangulaires biphasiques à moyenne nulle). Selon la marque ou la technique utilisée, l’électrostimulation peut être appelée différemment: électromyostimulation, lipostimulation, électrostimulation, stimulation musculaire etc..

Compex FitnessOn peut stimuler un muscle par l’intermédiaire de son nerf moteur soit en utilisant directement un courant électrique qui lui est délivré (à très basses ou moyennes fréquences bien sûr).

 

En électrostimulation, il existe plusieurs techniques de placement des électrodes (rondes, à bandelettes carrées ou en longueur). C est à dire, soit on utilise une grande électrode de dispersion placée sur une région autre que celle stimulée avec une électrode plus petite placée sur le muscle, soit on utilise une ou deux électrodes de même taille placées sur le muscle à exciter.

Au niveau physiologique, le principe est d’envoyer au niveau des nerfs des impulsions électriques pour stimuler des fibres nerveuses et de déclencher des effets musculaires (recrutement des fibres musculaires). L’impact au niveau musculaire va donc dépendre du type appareil choisi, du nombre électrodes employées et de leur positionnement, du paramétrage du générateur d’impulsions, des temps de travail et de repos, de l’intensité du courant continu ou à impulsion (en mA), et enfin de la durée de l’impulsion électrique produite (1 à 3 fois par secondes). En fait et pour obtenir le résultat escompté, on peut jouer sur les différents paramètres que sont la forme impulsion, la durée, la fréquence, le cycle travail-repos.

Il est important de choisir des appareils électrostimulation offrant la possibilité obtenir des réglages précis afin obtenir les effets recherchés. Sur le marché, il existe de nombreux stimulateurs électriques et de nombreux modèles mais le choix est néanmoins assez facile.

Il faut éliminer d’office les modèles qui ne proposent pas suffisamment de garanties et de fiabilité c’est à dire les appareils d’electrostimulation:

– qui sont trop “bon marché”. Il n’y a pas de secret, vous en aurez pour votre argent au niveau de la qualité et  technicité du produit (le fameux rapport qualité prix).

– ceux qui ne comportent pas de boutons de contrôle d’intensité pour une stimulation équilibrée et précise.

– qui ne sont pas isolés du circuit de distribution domestique (piles), ou qui ne permettent pas un réglage individuel et précis des générateurs (pastilles que l’on applique sur la peau),

LIRE AUSSI CET ARTICLE :  Entretien de sa forme

– ceux qui ne fournissent pas de planches anatomiques dans leur documentation (pour indiquer le placement ou positionnement des électrodes au niveau du corps).

– qui ne proposent pas un minimum d’accessoires utiles (trousse ou mallette de rangement, gel pour les électrodes, électrodes de rechange, notice détaillée..)

– ceux qui ne fournissent pas de disques adhésifs ou électrodes de remplacement.

– une notice utilisation précise et la garantie légale, le respect de la norme Européenne (en principe obligatoire).

– la possibilité d arrêter immédiatement l’appareil en cas de besoin ou de désagrément.

 

(photo d’illustration ceinture electrostimulation SLENDERTONE )

Concernant les nombreux bienfaits procurés par l’électrostimulation musculaire, les spécialistes sont unanimes sur plusieurs points: l’impact au niveau musculaire est identique à la contraction volontaire d’un muscle et elle est bénéfique dans beaucoup de domaines:

  • Pour l’entretien ou le renforcement musculaire. Lorsque l’apprentissage ou le réapprentissage des fonctions musculaires sont perturbées ou tout simplement lorsqu’on souhaite renforcer certains muscles après une période d’inactivité et/ou lorsqu’on souhaite maintenir les possibilités contractiles d’un ou plusieurs muscles (renforcement des muscles du dos..).

 

  • L’électrostimulation est très intéressante pour la récupération musculaire après un traumatisme. La stimulation électrique des muscles est utile afin de préserver la fonction musculaire ou consolider les lésions dans les cas de traumatismes articulaires, de suites opératoires, immobilisations..

 

  • Afin de solliciter certains muscles ou parties du corps “oubliés” au cours des années; pour lutter contre l’amyotrophie..; pour solliciter le muscle sain un sportif lorsqu’on recherche une amélioration de la force par exemple. Selon M. Cometti (UFR-STAPS Dijon), “le travail” par électrostimulation est efficace et améliore la force de façon spectaculaire, trois semaines suffisent pour obtenir des résultats significatifs. La détente est aussi améliorée après une période adaptation à la force nouvellement acquise.
  • Pour tonifier et cibler des zones musculaires spécifiques (fessiers, abdominaux..) et de faire travailler des zones ou des groupes musculaires accessoires que l’on a pas toujours le temps d’exercer dans une séance ou un cours collectif. Mais attention, les seules fibres entraînées sont celles qui sont atteintes par le champ électrique. Il faudra donc savoir correctement positionner les électrodes mais avec l’habitude cela deviendra un jeu enfant.

 

  • Dans le but de permettre une meilleure récupération active après un exercice sportif ou un effort intense, obtenir dans certains cas un effet antalgique (sous contrôle médical). On constate même une amélioration du retour veineux par une fréquence très basse, une augmentation des possibilité entraînement et une diminution des risques de blessures (contractures).

 

  • Une amélioration des performances sportives puisque certains paramètres sont améliorés avec cette technique (échauffement avant une compétition, entretien de la force en période de compétition, amélioration des paramètres de la force..). De plus en plus athlètes intègrent cette technique d’entraînement dans leur préparation et l’utilisent comme méthode d’entraînement alternative.
LIRE AUSSI CET ARTICLE :  Les Sources d'energie de la Contraction Musculaire

L’utilisation de l’électrostimulation ou plus scientifiquement “la stimulation électrique percutanée d’un muscle innervé” s’est généralisée auprès du grand public, des sportifs de haut niveau et des kinésithérapeutes.

Dans la pratique, c’est un outil très efficace à condition de disposer un matériel de pointe mais surtout de bien savoir l’utiliser au cours de chaque séance (régularité, association à d’autres techniques ou méthodes d’entraînement, réglages..). Pour le grand public qui à des exigences moindres par rapport à un sportif de haut niveau, le protocole sera beaucoup plus facile à mettre en place ou à respecter.

En ce qui concerne les autres utilisations des électrostimulateurs, quelques experts sont sceptiques quant au bénéfice de l’utilisation de cette méthode sur le développement musculaire. Certaines études sérieuses démontrent néanmoins que l’entraînement par électrostimulation entraîne une augmentation significative de la masse musculaire sur des périodes courtes (4 semaines). Mais un entraînement mené parallèlement en endurance (course..) semble neutraliser l’effet sur la masse musculaire.

Certaines contre-indications existent pour les femmes enceintes, les maladies cardiaques etc .. Il ne faut pas tout attendre non plus au niveau de l’électrostimulation, le système ne fait pas maigrir. On peut aussi regretter l’absence de développement des capacités cardio-vasculaires et proprioceptives de la coordination neuro-musculaire.

Compex SportDans tous les cas, et pour ne pas agresser les muscles, il est impératif de prévoir un échauffement de plusieurs minutes à faible fréquence et intensité puis d’augmenter progressivement les valeurs. Lorsque vous pratiquer l’électrostimulation, il convient d’être correctement installé pour éviter de prendre des mauvaises positions pendant la séance. Avant la mise en marche de l’appareil, on vérifiera que tous les réglages sont en position “arrêt” et l’on activera progressivement ces réglages afin d’éviter de commencer une séance à un niveau trop fort (résidus des réglages de la séance précédente mis en mémoire dans l’appareil). certains appareils se mettent automatiquement sur une intensité minimale lors de la mise en route.

Une séance type de renforcement musculaire comprendra trois phases:

– Une phase de préparation (échauffement) une durée de 2 minutes environ.

– Une phase de travail puis d’effort intense d’une vingtaine de minutes ou plus selon les objectifs.

– Une phase de récupération et de détente une durée de trois minutes environ.

En ce qui concerne les réglages à effectuer sur l’appareil, il convient de se reporter au manuel d’utilisation. Certains auteurs estiment qu’une heure d’électrostimulation équivaut à quatre heures exercices physiques mais cela n’est pas démontré par des études fiables.

Rating: 4.0. From 4 votes.
Please wait...

2 réflexions au sujet de « Electrostimulation musculaire »

  1. Certaines méthodes ont fait leurs preuves et d’autres moins, ou sont discutables. Il convient de vérifier que le centre auquel vous vous adressez emploi du personnel qualifié et diplômé. Pour les éducateurs sportifs (coaching) il existe un diplôme d’État qui doit être affiché dans l’établissement. D’autres professions ne sont pas réglementées, il faut être vigilant et prudent.

    Les methodes de lipo-stimulation ou lipo-activation sont nombreuses et permettent selon les allégations des centres minceur de : raffermir, traiter la cellulite, de renforcer et tonifier la masse musculaire.

    L’objectif recherché est d’atteindre les cellules de réserves graisseuses (adipocytes) pour les libérer de leur contenu, (lipo-stimulation), de véhiculer les molécules de graisse vers le sang, (drainage). Et de favoriser l’élimination des déchets. Le but étant de brûler toutes les graisses de réserve remises en circulation (électromyostimulation).
    Les centre d’esthétique proposent généralement un soutien et un accompagnement (du coaching minceur) pour déterminer un planning, le nombre de séances et leur nature.

    Pour résumer, les centres d’esthétique proposent tout un tas de prestations et d’appareils pour la minceur, tonicité et bien-être :

    -Les appareil de bioimpédancemétrie qui permettent de connaître un ensemble de données essentielles : la masse maigre, la masse grasse, l’hydratation, le métabolisme basal,les besoins énergétiques, l’IMC ..

    -Les appareils à ultrasons basses fréquences (30 kHz) seraient un moyen d’action utile, durable et indolore grâce à une pénétration profonde au niveau de l’hypoderme. Conjugués au drainage, ils favoriseraient l’élimination des graisses installées.

    Les appareils de dépressomassage qui combinent deux techniques : le ventousage et le palper-rouler. L’appareil utilisé forme un pli cutané par aspiration et le déplacer sur toutes les parties du corps et dans toutes les directions. Les effets physiologiques escomptés et attendus seraient : la vascularisation, le drainage, le défibrosage, l’effet relaxant et anti-stress.

    Les appareils qui effectuent la pressoplastie favoriseraient le déplacement des liquides interstitiels et le retour lymphatique tout en respectant la physiologie du réseau et les structures anatomiques concernées. C’est un système de pompe qui gonfle l’élément de traitement à une pression dynamique déterminée, contrôlée par un système électronique, pour obtenir la compression nécessaire sur la partie du corps a traiter.

    Et enfin l’électrostimulation (voir notre article dessus) qui est une technique éprouvée (utilisée depuis longtemps par de nombreux sportifs en complément de leur entraînement spécifique), et qui est basée sur l’utilisation de différents types de courant.

    Ces courants se caractérisent par des paramètres tels que : la forme, l’intensité, la fréquence, la durée d’impulsion … et se traduisent par des adaptations physiologiques particulières. La vascularisation, la tonification musculaire, la relaxation sont parmi ces principaux effets recherchés.

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.